Nous rachetons votre crédit immobilier,
Vous économisez de l’argent !

Contact

Un seul numéro 01 47 38 30 07 Du lundi au vendredi : 9H - 19H

SIMULEZ LE RACHAT

De votre crédit immobilier

Rachat de Crédit : Refinancez votre projet immobilier

Remplissez les champs ci-dessous

Objet du prêt
Résidence
habitation
immobilier
locatif
votre fiscalité

Remplissez les champs ci-dessous

%
votre emprunt actuel

Remplissez le premier champ puis 3 des 4 champs suivants

%
ans
vos coordonnées

Remplissez les champs ci-dessous

notre simulation

votre économie
est calculée

Précédent Suivant
notre proposition

Je suis intérressé

Obtenir votre devis personnalisé
Gratuit et sans engagement

foire aux questions

Le but d’une telle opération est de pouvoir diminuer le coût de son crédit. Ainsi, il faut simuler quel serait le nouveau coût en prenant en compte le taux espéré, la durée et les charges qu’un rachat peut engendrer. C’est à ce moment là qu’une comparaison sera possible. Attention il ne faut pas oublier qu’une économie ne s’obtient que si vous allez au bout de votre emprunt.

Grâce à cette opération, vous aurez le choix entre les solutions suivantes.
Soit garder une durée d’emprunt identique à celle de votre emprunt au moment du rachat de crédit immobilier, et donc diminuer le montant de votre mensualité de remboursement. Soit, conserver les mêmes échéances mais diminuer la durée restante. Le choix entre ces deux options est propre à chacun.

En effet, un réflexe classique consiste à solliciter sa banque dans un premier temps. Vous en avez tout à fait le droit. Elle a le devoir de vous faire une proposition. Cependant, il est souvent plus judicieux et plus intéressant financièrement de passer par un courtier.
Son action consiste à mettre en concurrence les banques afin d’obtenir des taux plus compétitifs. De plus il est intéressant de savoir que ces dernières recherchent avant tout de nouveaux clients pour des ouvertures de comptes. Il faut donc savoir en profiter.

Ce n’est pas systématique. En effet, un rachat de prêt engendre, le plus souvent, des pénalités de remboursements anticipés, appelés IRA. Ces dernières peuvent représenter un montant significatif pouvant venir annuler ou diminuer fortement le gain réaliser par la baisse du taux. Ainsi, on estime qu’il faut au moins posséder un capital restant dû supérieur à 100 000€, une durée restante supérieure à 10 ans et une baisse de taux d’environ 1% pour que l’opération soit viable.

Les indemnités de remboursements anticipés ou IRA, sont prévues dans certaines offres de crédit. Celles-ci ne peuvent pas dépasser 6 mois d’intérêts par rapport au montant restant à rembourser dans la limite de 3% du capital restant dû.

Contactez-nous